IndustrieabonnésContenu payant

Plus de 150 000 emplois dans les grands secteurs industriels menacés en France

ARTICLE. Selon une étude, plus de 150 000 emplois seraient menacés dans les grands secteurs industriels. Le surcoût de l’énergie et l’instauration de la taxe carbone, bien davantage que le plan de subventions américain, seraient les deux grandes menaces pour l’industrie française.

/2023/04/metallurgie-France


155 000 : c’est le nombre d’emplois menacés par le surcoût de l’énergie et l’instauration de la taxe carbone à l’échelle européenne. À l’origine de cette estimation, une étude de La Fabrique de l’industrie, menée conjointement avec le cabinet Oliver Wyman. Concernant le surcoût énergétique, l’étude prend comme hypothèse un doublement durable des prix du gaz et de l’électricité en Europe, par rapport à la moyenne des dix années avant la crise du Covid, alors que ces prix resteraient stables ailleurs.


La taxe carbone, un outil aux failles béantes


« Chaque entreprise va devoir répercuter une partie de la hausse de sa facture énergétique sur ses marges, au détriment de son profit, et une autre partie sur ses clients (via ses prix de vente), au détriment de sa compétitivité prix », est-il écrit dans l’étude. Les secteurs les plus touchés seraient la chimie, la métallurgie, le papier carton ou encore la fabrication de produits minéraux non métalliques.

La hausse des coûts de l’énergie s’ajouterait ainsi à l’autre grande menace pour l’industrie française : la mise en place d’une taxe carbone aux frontières (MACF). Celle-ci « est d’abord un outil au service d’une ambition climatique, et accessoirement de nature à préserver...

Vous aimerez aussi