economiePorts

Ports Français : le déclin alarmant

01/10/2020

ARTICLE. Mal adaptés aux nouvelles normes, mal reliés aux réseaux ferroviaires, en retard par rapport à leurs concurrents européens... Pour le Sénat, les ports français sont en souffrance.

Ports Français : le déclin alarmant

7,3 milliards d’euros pour les ports Français, contre les 3,7 prévus pour ces 10 prochaines années. Voilà la somme que réclamait la commission sénatoriale le 20 juillet, afin de moderniser le réseau portuaire français. Dans ce rapport de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable, cette dernière alertait sur le manque de compétitivité des ports français face à ses concurrents européens. L’enjeu est d'importance : avec 11 grands ports maritimes (7 en métropole, 4 en outre-mer), la France possède une activité portuaire dont la valeur ajoutée dépasserait les 15 milliards d’euros et qui représenterait plus de 350 000 emplois directs et indirects. Ce jeudi, Michel Vaspart, sénateur LR des Côtes-d'Armor, a proposé une loi relative à la gouvernance et à la performance des grands ports maritimes avec  pour objet la modernisation et l’amélioration de la compétitivité des ports français

Malgré des réformes régulières, le secteur portuaire français est sur le déclin. En 2019, le trafic des Grands Ports Maritimes (GPM) représentait à peine celui de l’année 2008. Alors que transitent 310 millions de tonnes de fret dans la métropole, le seul port de Rotterdam fait mieux à lui seul, avec 470 millions de tonnes en 2019. Le rapport de la mission IGF-CGEDD de novembre 2018 sur la transformation du modèle économique des grands ports maritimes, a tenté d’expliquer un tel écart. Sous les projecteurs, les coûts de passages plus élevés que ceux de la concurrence, l’insuffisance de la desserte des infrastructures et une mauvaise image. S'ajoutent à cela des investissements dans le portuaire insuffisants, qui représentent seulement 3% des investissements réalisés dans les infrastructures du transport. Conséquence directe, les ports étrangers récupèrent plus de 40% des conteneurs à destination de la France métropolitaine.

En amont des ports, le secteur du fret souffre. La partie dédiée au ferroviaire...

Contenu disponible gratuitement

40 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...