economieIndustrieabonnés

Une pépite française de l’électronique rachetée par un groupe américain

23/09/2022

ARTICLE. Alors qu'à la faveur des crises qui s'enchaînent, la souveraineté industrielle a été récupérée par l'Europe maastrichtienne jusqu'à en devenir un des maîtres mots, la France continue de céder aux plus offrants ses entreprises et son savoir-faire. En août, l'entreprise Exxelia, fleuron de l’électronique, a été vendue au groupe américain HEICO.

Une pépite française de l’électronique rachetée par un groupe américain


Passé le temps des déclarations pompeuses, que reste-t-il ? « Il n’y a plus de souveraineté politique sans souveraineté technologique. La vraie souveraineté du XXIe siècle, c’est une souveraineté technologique », clamait le ministre de l’Économie Bruno Le Maire en février 2022, lors de la conférence « construire la souveraineté numérique de l’Europe ». Alors, quelques mois plus tard, doit-on être surpris d’apprendre qu’une entreprise française d’électronique de pointe, Exxelia, a été vendue à un groupe américain, HEICO ?

Avec quelque 2 100 collaborateurs répartis sur 12 usines, Exxelia n’est pas une petite entreprise comme les autres. Elle est spécialisée dans la...

Contenu réservé aux abonnés

73 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi