BanquesEmmanuel MacronFPContenu payant

Nouveau pacte financier : Macron se rêve en pasteur de la solidarité mondiale

ARTICLE. Emmanuel Macron reçoit une quarantaine de chefs d’État et de gouvernement pour lancer une refonte du système financier mondial à l’aune des enjeux environnementaux.

/2023/06/Sommet-nouveau-pacte-financier-mondial


Son second mandat bien entamé, Emmanuel Macron trouverait-il la France trop petite pour son envergure ? Ces 22 et 23 juin, le président de la République réunit, au palais Brongniart à Paris, une quarantaine de chefs d'Etat et de gouvernement, plus de 120 ONG, de grandes organisations internationales et des experts pour un « sommet pour un nouveau pacte financier mondial ». Après les COP, les G7, G8 et G20, ou Davos, il n’y avait visiblement pas encore assez de ces réunions de gouvernance informelle.

Pour réfléchir à « un nouveau consensus pour un système financier international plus solidaire », Emmanuel Macron a notamment convié la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, mais aussi les patrons de l’ONU, du Fonds monétaire international (FMI), de l'OCDE et de la Banque mondiale. À ce gratin s’ajoutent la Première ministre de la Barbade, Mia Mottley, le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, le Premier ministre chinois, Li Qiang, la secrétaire au Trésor américaine, ou encore les dirigeants allemand, brésilien, sénégalais, tunisien, ou camerounais. Au programme, des interventions et des tables dans le but d’établir une feuille de route pour donner l’impulsion.


Des besoins des pays du Sud estimés à 2 400 milliards de dollars


En introduction de sa grand-messe, ce jeudi matin, Emmanuel Macron a posé l’enjeu : « Jamais aucun décideur, aucun pays, ne...

Vous aimerez aussi