InternationalRussie

Perspectives post crise ukrainienne : forces et faiblesses de la Russie

04/03/2022

OPINION. Alors que le conflit en Ukraine ne fait que commencer, notre lecteur continue d’espérer une issue diplomatique favorable, notamment en raison des contextes politiques nationaux.

Perspectives post crise ukrainienne : forces et faiblesses de la Russie


Après l’effondrement-rétraction de l’URSS dans les années 90, et l’épisode désastreux Boris Eltsine, l’Occident, et tout particulièrement les États-Unis, a eu des impressions contradictoires sur ce qu’allait devenir la Russie : une démocratie à peine esquissée ou un pouvoir autoritaire et brutal ; un has been politique et militaire ou à nouveau une grande puissance ; un ennemi, un rival, ou un partenaire ; un client et un fournisseur important ; un peuple frère, proche culturellement et affectivement ou à jamais, des inconnus hostiles et incompréhensibles.

Quoiqu’il en soit, la France et la Russie ont intérêt à trouver rapidement une suite intelligente et aboutie à feu les accords de Minsk. Car non seulement il y a une histoire affective spéciale entre Français et Russes, mais encore se dessinent des perspectives de coopération fructueuses.

Les Français découvrent, étonnés, la capacité militaire de la Russie. Mais les Russes savent que la France est une puissance nucléaire, une géostratégie mondiale, un siège au Conseil de Sécurité des Nations Unies. Mais les Français connaissent-ils le dessous des cartes, les travaux de sape de la CIA en Ukraine ? Et peu connaissent le détail de la présence militaire tactique et stratégique des États-Unis dans tous les pays qui encerclent la Russie, de l’Estonie à la Turquie, voire la Géorgie, avec des bases de missiles, ce qui entretient son séculaire complexe obsidional.

La Russie vient de démontrer la surprenante vitalité de ses armes, mais cela ne doit pas faire ignorer les faiblesses géostratégiques russes. Et tout d’abord ses vulnérabilités maritimes : le port de Saint-Pétersbourg (6 millions d’habitants), la base de Kaliningrad (ex-Koenigsberg) ne sont accessibles qu’en franchissant les deux détroits danois de moins de 15 km de large. Quant au port de Rostov et la grande base navale de Sébastopol, sur la Mer noire, ils...

Contenu disponible gratuitement

44 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi