InternationalUnion européenneabonnés

Redistribution dans l’UE : la France de plus en plus perdante

18/11/2022

ARTICLE. Dans une analyse-fleuve publiée dans La Tribune, le groupe de réflexion Mars analyse la contribution française au financement de l’UE depuis 20 ans. Le constat est sans appel : la France est largement perdante, et elle l’est de plus en plus.

Redistribution dans l’UE : la France de plus en plus perdante


Bien sûr, les partisans de l’Union européenne auront beau jeu de dire que la France est le deuxième bénéficiaire de la redistribution de l’UE en volume (pour 2020). Bien évidemment ils rappelleront que l’Hexagone est le premier pays bénéficiaire de la Politique agricole commune (PAC). Bref, que l’herbe européenne est évidemment belle où qu’elle pousse. Pourtant, derrière ces chiffres systématiquement mis en avant par les européistes se cachent des données bien plus inquiétantes pour la France. C’est le constat auquel aboutit le groupe Mars dans les colonnes de La Tribune.

Ce regroupement d’une « trentaine de personnalités françaises issues d’horizons différents, des secteurs public et privé et du monde universitaire » se penche sur les vingt dernières années budgétaires de l’Union européenne. Et constate que non seulement la contribution française au budget européen ne cesse de progresser — elle est passée de 18,69 milliards d’euros en 2017 à 26,35 milliards d’euros en 2022 — mais de surcroît, la part des recettes redistribuée à la France est loin d’avoir suivi une évolution aussi proportionnelle.

Pour le groupe Mars, « la France contribue de plus en plus au budget de l’UE » et « en reçoit de moins en moins ». Ainsi, le « différentiel entre la part française dans les recettes et les dépenses de l’Union européenne (UE) » aurait « quadruplé en 20 ans », passant de « 1,8 point en 2003 à plus de 7 points à partir de 2023 ». En 2003, « sur 100 euros dépensés par l’UE, plus de 16 l’étaient alors en France », un chiffre qui a chuté à « un euro sur dix » vingt ans plus tard.

Quant à la PAC, le groupe Mars s’interroge également. La France est-elle à ce point bénéficiaire ? C’est le seul domaine pour lequel...

Contenu réservé aux abonnés

53 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi