InternationalColombie

Sa réforme fiscale décriée, le gouvernement colombien essuie la contestation dans le sang

05/05/2021

ARTICLE. Le gouvernement colombien a voulu voter une réforme fiscale particulièrement brutale. Appauvris par les conséquences du Covid, les Colombiens sont en réponse descendus manifester dans la rue. Au prix de près d’une vingtaine de morts, le projet a été rectifié par le président colombien. Mais la contestation demeure.

Sa réforme fiscale décriée, le gouvernement colombien essuie la contestation dans le sang

En Colombie, c’est la goutte d’eau (fiscale) qui a fait déborder le vase. Le projet de réforme porté par le gouvernement, dit ”loi de solidarité durable”, publié le 28 avril et porté par le gouvernement du président Ivan Duque, a fait sortir dans la rue des dizaines de milliers de manifestants colombiens. Bravant les restrictions sanitaires et l’interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes, ils ont défilé malgré tout. Sur les pancartes brandies rageusement, on pouvait lire : “Si le peuple manifeste en temps de pandémie c’est que le gouvernement est plus dangereux que le virus​”.

La classe moyenne attaquée

Un élan populaire que l’État colombien n’a guère apprécié. Le mouvement a été durement réprimé et le bilan humain a grimpé en flèche. Le pays a eu à déplorer la mort de dix-huit civils et d’un policier. Un chiffre remonté par le « Défenseur du peuple », administration chargée de la protection des droits des Colombiens. 846 blessés ont été à déplorer et 431 personnes ont été interpellées. Des organisations font part d’un bilan plus dramatique encore : mardi, l’ONG Temblores évoquait ainsi 31 morts. Et pour cause : le gouvernement colombien a même été jusqu’à déployer l’armée dans les villes les plus en proie aux contestations.

La rue reprochait à Ivan Duque une réforme qui visant directement les classes moyennes. Pour dégager 6,3 milliards de dollars supplémentaires entre 2022 et 2031 et ainsi financer les dépenses publiques, le gouvernement colombien a bâti tout un nouvel arsenal fiscal. Hausse de la TVA sur les biens et les services. Élargissement de l’assiette d’imposition sur le revenu. À partir de 2022, ceux qui gagnent plus de 663 dollars par mois devront également déclarer l’impôt sur le revenu, et à partir de 2023, ceux qui gagnent plus de 470 dollars...

Contenu disponible gratuitement

50 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+