opinionsSport

JO d'hiver : entre panache et simplicité, la vraie France qui gagne

OPINION. C'est aujourd'hui le lancement des Jeux olympiques d'hiver de Pékin. L'occasion pour notre abonnée de faire part de sa fierté pour nos sportifs nationaux.

JO d'hiver : entre panache et simplicité, la vraie France qui gagne


Ils et elles sont douaniers ou militaires. Leurs salaires, même améliorés par un peu de publicité et beaucoup de victoires, feraient rigoler les footeux… Ils s'appellent Quentin, Emilien, Simon, Antonin, Fabien, Éric, Martin, Alexis ou Tanguy. Elles s'appellent Anaïs et Anaïs, Julia, Justine, Chloé, Caroline, Paula, Marie, Tessa ou Anne-Sophie. Vous les aurez reconnus : ce sont nos champions biathlètes ou de ski alpin, décrocheurs de titres et de médailles, habitués des podiums et des globes de cristal.

Ce sont les enfants de nos montagnes, mes jeunes voisins pour certains (Nanas et Quentin), compétiteurs loyaux et joyeux. Ils vont au bout de leurs limites pour leur pays la France, à laquelle ils espèrent apporter une moisson de médailles, bientôt, aux JO de Chine.

Ils sont capables, comme l'a fait Emilien, d'entonner a capella, après leur victoire, une Marseillaise reprise aussitôt en choeur par des spectateurs amicaux et dépourvus de toute violence. Ils passent la ligne en brandissant le drapeau qui fait leur fierté.

Ils sont la France éternelle, celle qui se dépasse pour gagner, sans esprit de lucre, sans agressivité, avec le désir de faire sonner l'hymne national sur les podiums du monde.

Merci à eux de représenter l'esprit français. Longue vie à nos athlètes !

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+