opinionsCensure

Les progressistes et la censure Internet

16/01/2021

OPINION. Il est assez intéressant de constater que les réseaux sociaux ont émergé à la même période de l’histoire où une idéologie très puissante, l’idéologie de gauche progressiste, cherche à s’imposer de manière hégémonique en Occident après avoir pris racine et s’être développée sur les campus américains.

Les progressistes et la censure Internet

La nouvelle est tombée brutalement : Twitter supprime purement et simplement le compte de Donald Trump. Celui-ci lui servait de tribune par laquelle il annonçait les grandes orientations de sa politique intérieure et diplomatique, et avec laquelle aussi il faisait part de son avis sur de multiples sujets petits et grands, d’une manière controversée comme chacun sait, mais qui était devenue un instrument essentiel de sa présidence.

De ce point de vue, il était un homme de son temps puisque les réseaux sociaux, pour le meilleur et pour le pire, sont utilisés pour une part croissante et peut-être maintenant majoritaire pour s’informer par les citoyens du monde entier, et tout particulièrement ceux des démocraties libérales occidentales. Ces outils sont devenus ainsi un élément fondamental du fonctionnement de nos démocraties, que cela plaise ou non.

Il est assez intéressant de constater que les réseaux sociaux ont émergé à la même période de l’histoire où une idéologie très puissante, l’idéologie de gauche progressiste, cherche à s’imposer de manière hégémonique en Occident après avoir pris racine et s’être développée sur les campus américains. Cette idéologie est une idéologie de la déconstruction de tout ce qui a fait notre civilisation, au nom de droits individuels étendus chaque jour dans de nouveaux champs, qui criminalise le passé pour imposer ses nouvelles normes.

La gauche américaine, celle des campus et au-delà à mesure que son influence s'étend avec les années, fait des minorités, de la race, du genre, des pratiques sexuelles les questions centrales de la vie sociale et politique avec comme conséquence voulue l'explosion et l'émiettement des États-nations réduits à des foules d'individus que rien ne rassemble. Le parti démocrate prétend ainsi être le parti de minorités qu’il a lui-même fabriquées en grande partie. Ce positionnement politique va de pair avec la nécessaire diabolisation du...

Contenu disponible gratuitement

86 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi