opinionsVoltaire

Voltaire, parrain des infréquentables

02/09/2020

Tous les « infréquentables » n'ont pas le talent de Voltaire, certes, mais une partie d'entre eux est plus fidèle à son esprit que nombre de bien pensants qui s'en réclament aujourd'hui. Ces derniers seraient bien inspirés de relire le philosophe Lumière avant d'en faire leur chouchou.

Voltaire, parrain des infréquentables

De nos jours, qui défendrait l'auteur de la pièce Le fanatisme ou Mahomet le prophète ?

Quand on est acteur du camp du Bien, il est toujours de bon ton d'invoquer Voltaire. L'inverse vous fait prendre le risque d'être étiqueté nostalgique de Louis XIV passant son été au Puy du Fou avec ses sept enfants catholiques, le dernier sorti du ventre déjà féru de messes en latin.

Une impertinence savoureuse

En 2013, Le Nouvel Observateurlui consacrait le numéro Voltaire l'indigné. Laurent Joffrin en personne signait un article à sa gloire intitulé Contre tous les fanatismes, Voltaire nous manque. Il s’y inquiétait du fanatisme... catholique évidemment, incarné par « l'Institut Civitas, un groupe catholique qui s'est illustré par son activité virulente pendant la protestation contre la légalisation du mariage gay ». Il est cocasse que l'ancien directeur du Nouvel Observateur ait ainsi titré son article sans même faire mention d'une pièce qui tombait à pic  : Le fanatisme ou Mahomet le prophète. C'était pourtant avant la tuerie des frères Kouachi.

Soyons honnêtes, Le fanatisme ou Mahomet le prophète n'est pas une œuvre incontournable, il n'est pas question ici de la proposer au Bac de français, Candide ou Zadigont beau être ressassées, ce sont des œuvres qui ont plus de profondeur et dont les personnages sont quand même mieux campés. Pourtant en 2020, sa lecture fait l'effet d'une bouffée d'oxygène tant sa légèreté de ton, son impertinence et son ironie mordante détonnent de l'onctuosité des doux esprits qui invoquent Voltaire au nom de l'universalisme et de l'esprit de tolérance mais qui ne veulent offenser personne et surtout pas leurs concitoyens musulmans.

Si le prophète de l’islam y est dépeint en un ambitieux imposteur qui dupe le peuple pour mieux l’asservir, Le fanatisme ou Mahomet le prophète n'attaque...

Contenu disponible gratuitement

65 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...