sociétéIslamisme

Islamisme : le maire de Trappes attaque Didier Lemaire en justice

08/02/2021

ARTICLE. Le professeur de Trappes, Didier Lemaire, vit désormais sous protection policière après avoir dénoncé l’entrisme islamique dans la ville de Trappes. Loin de vouloir calmer la polémique, le maire de la ville souhaite désormais porter plainte contre lui, agrandissant encore la cible dans son dos

Islamisme : le maire de Trappes attaque Didier Lemaire en justice

Il portait déjà dans le dos la cible invisible de la folie islamiste. Désormais, il va peut-être faire également avec celle de la justice. Après qu’il a pris la plume pour alerter sur la progression rampante de l’islamisme radical à Trappes, Didier Lemaire vit désormais sous protection policière. Un contexte de crise sans doute insuffisant pour l’actuel maire de Trappes, Ali Rabeh, qui a annoncé son intention de porter plainte contre lui pour diffamation, ce lundi 8 février 2021.

Une issue judiciaire guère étonnante, tant les deux hommes s’accusent mutuellement. Pour Didier Lemaire, le principal édile colporte rumeurs et mensonges haineux à son encontre, depuis la publication de sa lettre le 1er novembre, sur le site du nouvelobs. : « il m’a traité d’islamophobe et de raciste (...) il me jette en pâture et me met en danger. C’est absolument irresponsable de la part d’un élu de la République » raconte-t-il au Point. Malgré cette demande, Génération.s n’a toujours pas désavoué les propos de son élu. Benoit Hamon connait bien la problématique locale, lui qui a été député de la onzième circonscription des Yvelines. Son assistant parlementaire était alors un certain Ali Rabeh.

Que reproche donc le maire de Trappes à l’enseignant ? Sur Actu.fr, il évoque des approximations comme celle à propos des 400 fichés S mentionnés dans la tribune de Didier Lemaire : « Je ne connais pas moi-même, en tant que maire, le nombre de personnes fichées S. Comment le saurait-il ? ». Sur ce point, Serge Morvan, préfet des Yvelines, évoquait en 2018, « environ 400 personnes fichées S ». Mais il est vrai que ce nombre englobait le département et non la seule ville de Trappes. Sans doute aurait-il été préférable que Didier Lemaire, plutôt que de mentionner un nombre de fichés S,...

Contenu disponible gratuitement

54 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi