culturePeuple

Il y a 200 ans débutait la grande révolte des nations pour retrouver leur souveraineté

29/06/2021

OPINION. En 1821 a débuté une vague de soulèvements populaires qui a embrasé le monde occidental. 200 ans plus tard, les empires ont pris une autre forme, mais les aspirations des peuples à la souveraineté sont, elles, toujours aussi présentes.

Il y a 200 ans débutait la grande révolte des nations pour retrouver leur souveraineté

1821 est une année emblématique qu’il convient de rappeler. Il y a 200 ans, en effet, commençaient en Europe, en Amérique, des soulèvements populaires ou nationaux : les graines des idées françaises germaient simultanément et croissaient si vigoureusement que les empires et les royautés s’y opposèrent, d’abord brutalement, avant de tenter de récupérer certains de ces mouvements spontanés. Les événements de 1821 nous contraignent à nous demander si le rapport des empires aux nations a changé. Les empires ? Oui il en reste encore : des empires politico-militaires et, désormais aussi, des empires financiers mondialistes, hostiles aux nations.

Le but des soulèvements de 1821 était soit de libérer les peuples soumis à des régimes autocratiques et féodaux (quête de souveraineté populaire), soit même aussi de s’affranchir d’une colonisation par un empire étranger (quête de souveraineté nationale) : on réclamait la république et parfois aussi l’indépendance. La vague commença en Roumanie (Moldavie, Valachie), en Grèce, en Serbie, en Italie (Sicile, Naples, Piémont), mais aussi en Espagne (Cadix) ou au Portugal (Porto). La Bulgarie, elle, subira le joug autocratique turc jusqu’en 1875. En Amérique, toujours en 1821, Simon Bolivar faisait promulguer la Constitution de Cucuta et aidait, les armes à la main, à l’indépendance de la Bolivie, de la Colombie, de l’Équateur, du Panama, du Pérou, du Venezuela… En juin 1821, les volontaires de Bolivar remportaient une victoire décisive sur l’armée royale espagnole (Carabobo). Au Brésil, en 1821, après le départ de son père le roi Jean VI pour le Portugal en raison du soulèvement populaire de Porto, Dom Pedro (Pierre 1er) devient le nouveau prince régent du Brésil, dont il proclame l’indépendance.

En Europe, dans un premier temps, les empires, s’opposèrent à ces mouvements souverainistes : la Sainte-Alliance (Royaume de Prusse, empire de Russie, empire d’Autriche) manipulée par Metternich, désavoua les...

Contenu disponible gratuitement

73 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+