cultureliberté d'expression

La plateforme YouTube gagne un prix de la “liberté d’expression”… qu’elle a elle-même sponsorisé

23/04/2021

ARTICLE. La directrice de la plateforme YouTube s’est vu décerner un prix de la “liberté d’expression”… lors d’un événement que l’entreprise sponsorisait. Une nouvelle surprenante, tant les règles de modérations de la plateforme sont opaques. D’autant plus étonnant que cette modération est parfois brutale, voire menaçante et politiquement orientée.

La plateforme YouTube gagne un prix de la “liberté d’expression”… qu’elle a elle-même sponsorisé

Cette remise de prix ne manquera pas de faire grincer des dents bien des vidéastes qui produisent des contenus vidéo pour YouTube. Le 15 avril, la directrice de l’entreprise, Susan Wojcicki a reçu le prix de la “liberté d’expression”, de la part du Freedom Forum Institute.

Une nouvelle qui pourrait déjà faire sourire, mais ce qui interpelle en plus, c’est que YouTube, qui appartient à Google, soit elle-même sponsor de l’événement. On n’est jamais mieux servis que par soi-même.

L’association travaille à la promotion des libertés, inscrite dans Premier Amendement de la constitution américaine. Pourtant, YouTube est régulièrement pointé du doigt par les créateurs de contenu pour sa censure, ou, tout du moins, la grande opacité de certaines décisions : “Nous voulons être une plate-forme aussi diversifiée et ouverte que possible et représenter autant de points de vue imaginables, mais nous devons également nous assurer d’ériger des limites” a déclaré Susan Wojcicki lors de la cérémonie, ajoutant “depuis le début, nous n'autorisons pas les contenus pour adultes, haineux, ou dangereux (...) YouTube n'est plus une plate-forme viable pour ce type de vidéos.

500 heures de vidéo sont chargées chaque minute

Alors, YouTube modère. Et là est bel et bien le problème. En 2017, la plateforme a entamé une campagne de recrutement visant à atteindre un effectif de 10 000 modérateurs. Autant dire, un verre d’eau dans un océan : en 2020, 500 heures de vidéo ont été téléchargées chaque minute, contre 100 heures en 2013. Alors, YouTube ne peut se passer d’une modération informatique. Ainsi, elle délègue à ses algorithmes le gros du travail de détection et modification des statuts des vidéos.

Comment fonctionnent-ils ? Mystère. La plus grande opacité règne sur le mode opératoire de la modération sur YouTube. En septembre 2019, Numeramas’était...

Contenu disponible gratuitement

65 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi