cultureRuralitéabonnés

Soupes

CHRONIQUE. Tout au long de l'été, notre camarade Jean-Paul Pelras nous incite, avec ces chroniques champêtres, à nous replonger dans ce flot de souvenirs qui font notre identité collective. Aujourd'hui, soupes en famille...

Soupes

Et ça fait des grands “flchss”, nous disait Brel en évoquant “Ces gens-là”. Mais il parait qu’en dégustant sa soupe il n’est pas interdit de faire un peu de bruit.

Voyons donc un peu ce qui mitonne sur nos fourneaux. Une soupe, brave gens, dite de légumes, avec carottes, poireaux, pommes de terre, oignons et céleri, qui fleure bon nos campagnes d’antan et les soirées un peu frisquettes de nos vacances d’été. Il faut savoir qu’à l’origine la soupe était une tranche de pain que l’on arrosait d’un bouillon.

Autre déclinaison, celle pratiquée dans les fermes du haut pays où, juste après la première traite, vous surprendrez, à coup sûr, quelques authentiques moustachus penchés sur leur bol en train d’aspirer des lambeaux de pain trempés accompagnés d’une lichette de lard. Et, comme il se doit, d’un verre de rouge dosé, avec un bon vieux Duralex des familles.

Côté dialecte, sachez encore que chez les grands de ce monde, on préféra très rapidement au terme « soupe » celui de « potage », provenant probablement du pot dans lequel on faisait cuire les aliments. Bien évidemment, si l’on vous dit « potage des quatre saisons » ou « soupe de légumes », votre imagination évoluera très distinctement soit vers quelque salon bourgeois bien guilloché, soit vers la cuisine de votre adorée tante Céline.

Dans le premier cas, vous aurez droit au service « Chasse à coure » ou « Godelureau jouant luth et cithare devant une poudrée en extase et un lévrier suzerain ». Dans le second, vous retrouverez les assiettes Arcopal à grosses fleurs orangées, usées par la cuillère de trois générations de paysans.

Evoquons, pour finir, cette soupe que nous préparait ma mère chaque soir avec des lettres vermicelles alignées sur le bord de l’assiette. Lorsque vinrent les dernières...

Contenu réservé aux abonnés

16 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+