economieIndustrie

Usine Luxfer : Vous avez dit souveraineté sanitaire ?

25/06/2020

Les anciens employés de l’usine Luxfer de Gerzat se sont mobilisés aujourd’hui. Ils demandent la nationalisation du site. L’occasion rêvée pour Emmanuel Macron de prouver la réalité de son souverainisme printanier ?

Usine Luxfer : Vous avez dit souveraineté sanitaire ?

D’anciens salariés de l’usine de Gerzat, spécialisée dans la fabrication de bouteilles d’oxygène dont une grande partie à usage médical, se sont réunis aujourd’hui pour manifester contre l’arrêt définitif du site par le propriétaire Luxfer. Ce groupe britannique avait racheté l’entreprise en 2001. Fin 2018, il décidait de fermer l’usine auvergnate. 136 employés se retrouvaient alors sur le carreau.

Les manifestants demandent aujourd’hui au gouvernement la nationalisation de leur usine. Ils, ont un argument de poids pour sauvegarder leurs emplois : le site de Gerzat est le dernier en Europe à fabriquer des bouteilles d’oxygène médical. Le chef de l’Etat ne prône-t-il pas depuis la crise du coronavirus un retour à la souveraineté sanitaire ?

Le ministre de l’économie Bruno Le Maire semble pourtant ne pas l’entendre de cette oreille : « ni les salariés, ni les machines ne sont disponibles pour reprendre l’activité, interrompue depuis fin 2019, ce qui rend la production impossible » a-t-il déclaré le 2 avril.

Nous prenons les paris qu’en réalité Emmanuel Macron optera pour la ligne Le Maire malgré les belles promesses faites depuis quelques semaines. Le gouvernement du « jour d’après » sera bien le même que celui du jour d’avant.

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi