DécryptageEcologieabonnés

Une section du mouvement de Greta Thunberg s'auto-accuse de racisme... et se dissout !

VIDEO.  En actant leur auto-dissolution pour "racisme", la section d'Auckland (Nouvelle-Zélande) des fidèles de Greta Thunberg a choisi : entre défense du climat et chasse au "privilège blanc", c'est le wokisme qui l'emporte. Sami Biasoni décrypte. 

Chargement des commentaires...

FP+