Dommages de guerre

ANALYSE. Quels imapcts ont eu les sanctions décrétées par l'Occident contre la Russie, en particulier en ce qui concerne l'énergie ? Quid des questions monétaires ? À quoi faut-il s'attendre et quelles conclusions tirer de la guerre en Ukraine ? L'économiste Jacques Sapir fait le point.

/2022/04/dommages-de-guerre-sapir


Les conséquences de la guerre entre l’Ukraine et la Russie sont et seront considérables sur les marchés de l’énergie, et ceux du pétrole en particulier. Compte tenu de l’ampleur des sanctions prises par les pays de l’OTAN et leurs alliés (Australie, Japon, Corée), un cessez-le-feu n’impliquera pas un retour à la normale. Ce dernier prendra nécessairement du temps. La production de produits raffinés par l’Ukraine est en ruine. Les raffineries, héritées du temps soviétique où l’Ukraine était une des bases du raffinage des produits pétroliers, sont situées à Marioupol et Odessa pour la plupart. Le futur de la production russe de pétrole est, quant à lui, incertain. Si la Russie est aujourd’hui capable de trouver des clients de substitution, la question de la soutenabilité des niveaux de production atteints jusqu’à maintenant se pose.

Évaluation des dommages

L'Ukraine était, on l’a...

Vous aimerez aussi