InternationalOTANabonnés

Erdogan aboie sur la Grèce, l’OTAN et l’UE ne bronchent pas

14/06/2022

ARTICLE. Le 9 juin, le président turc Recep Tayyip Erdogan a enjoint à la Grèce d’arrêter la « militarisation » des îles en mer Égée. Malgré la visite du Premier ministre grec aux États-Unis mi-mai, l’Otan reste particulièrement discrète sur cet épineux dossier qui concerne deux membres de l’organisation atlantique. De son côté, Emmanuel Macron a apporté son (discret) soutien à la Grèce.

Erdogan aboie sur la Grèce, l’OTAN et l’UE ne bronchent pas


Un ton de plus en plus inquiétant. Lors des exercices militaires « Efes 2022 » menés le 9 juin dans la province d’Izmir, située sur la côte ionienne à l’extrême ouest du pays, le président turc Recep Tayyip Erdogan s’est montré très menaçant envers la Grèce. « Nous avertissons une fois de plus la Grèce d’être prudente, de rester à l’écart des rêves, de la rhétorique et des actions qui la conduiront à des résultats qu’elle regrettera, comme cela s’est produit il y a un siècle », a-t-il asséné.

Erdogan a...

Contenu réservé aux abonnés

87 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi