InternationalIslamismeabonnés

Femmes et enfants de djihadistes : la France rapatrie sous pression

25/01/2023

ARTICLE. La France a rapatrié 15 femmes et 32 enfants de djihadistes, quelques jours à peine après avoir été visée par le Comité contre la torture des Nations Unies. La dernière d’une longue liste de condamnations qui ont contraint Orsay à assouplir ses exigences.

Femmes et enfants de djihadistes : la France rapatrie sous pression


Pour la troisième fois depuis juillet, la France a rapatrié des familles de djihadistes. Ce mardi 24 janvier, 15 femmes et 32 enfants détenus dans des camps de prisonniers djihadistes au nord-est de la Syrie ont atterri sur le tarmac de l'aéroport de Villacoublay, dans les Yvelines. Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères a indiqué que « les mineurs ont été remis aux services chargés de l’aide à l’enfance et feront l’objet d’un suivi médico-social ». Quant aux adultes, a précisé le Quai d’Orsay, elles « ont été remises aux autorités judiciaires compétentes ». À savoir le Parquet national antiterroriste (Pnat), qui indique que 15 femmes, âgées de 19 à 56 ans, ont été placées en garde à vue. À l’issue de celle-ci, précise le Pnat, la plupart d’entre elles seront mises en examen pour « association de malfaiteurs terroriste », et placées en détention...

Contenu réservé aux abonnés

77 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi