Commission européenneUrsula von der LeyenFPContenu payant

Wopke Hoekstra, un "monsieur Climat" aussi contesté que soutenu par Von der Leyen

ARTICLE. La candidature du Néerlandais Wopke Hoekstra au poste de Commissaire au climat n'est pas du goût de tout le monde. En cause, ses nombreuses critiques à l'endroit des pays du sud, qu'il accusait – et continue d'accuser – d'être de piètres gestionnaires. En outre, ce chrétien-démocrate, jusqu'à récemment ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement de Mark Rutte, ne compte pas vraiment parmi les amis de la France…

/2023/09/Wopke-Hoekstra


Mise à jour du mercredi 4 octobre 2023 :
La candidature de Wopke Hoekstra a été approuvée ce mardi par les élus de la commission Environnement (dite "ENVI") du Parlement européen. Il devrait donc remplacer Frans Timmermans, qui a démissionné du poste le 22 août dernier. Le verdict final sera rendu ce jeudi 5 octobre à l'issue du vote de la Cofnérence des présidents de commissions. L'occasion de (re)lire ce que nous avions écrit il y a un mois de cela au sujet de ce futur "M. Climat"  de l'eurocratie qui est loin de faire l'unanimité.


Après la polémique Fiona Scott Morton, la Commission européenne fait de nouveau l’objet de vives critiques sur une autre candidature. L’ancien ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas, Wopke Hoekstra, est pressenti pour devenir le futur Commissaire au climat. Bémol : cet ancien consultant du cabinet McKinsey et ex-responsable commercial du pétrolier Shell, est surnommé dans...

Vous aimerez aussi