InternationalCommission européenneabonnés

Wopke Hoekstra, un "monsieur Climat" aussi contesté que soutenu par Von der Leyen

La Rédaction

04/09/2023

ARTICLE. La candidature du Néerlandais Wopke Hoekstra au poste de Commissaire au climat n'est pas du goût de tout le monde. En cause, ses nombreuses critiques à l'endroit des pays du sud, qu'il accusait – et continue d'accuser – d'être de piètres gestionnaires. En outre, ce chrétien-démocrate, jusqu'à récemment ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement de Mark Rutte, ne compte pas vraiment parmi les amis de la France…

Wopke Hoekstra, un "monsieur Climat" aussi contesté que soutenu par Von der Leyen


Après la polémique Fiona Scott Morton, la Commission européenne fait de nouveau l’objet de vives critiques sur une autre candidature. L’ancien ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas, Wopke Hoekstra, est pressenti pour devenir le futur Commissaire au climat. Bémol : cet ancien consultant du cabinet McKinsey et ex-responsable commercial du pétrolier Shell, est surnommé dans son pays « Monsieur Zéro Affinité climatique ». Pourtant, sa candidature est particulièrement poussée par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Comme on le devine, le groupe social-démocrate n’apprécie pas vraiment le personnage. Wopke Hoekstra, chrétien-démocrate invétéré, avait demandé une enquête sur le manque de marge budgétaire de plusieurs pays européens lors de la crise sanitaire. Et la France n’a pas non plus été épargnée par le possible futur Commissaire au climat. En 2019, il avait ordonné la montée de l’Etat néerlandais au capital d’Air France-KLM sans même prévenir en...

Contenu réservé aux abonnés

59 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi