opinionsSouveraineté

Combattre le dépérissement français en 2022 : les causes (partie 2)

09/10/2021

OPINION. Pour le camp souverainiste, la prochaine présidentielle sera une élection charnière dans la crise existentielle que traverse notre pays. Avant de combattre le dépérissement français, analysons-en les causes.

Combattre le dépérissement français en 2022 : les causes (partie 2)

Dans la première partie, nous avons dressé le constat du dépérissement français. Il est désormais nécessaire d’en appréhender les causes pour mieux les combattre. Ces causes sont de même nature, même si elles ont des origines différentes : la perte de liberté est parfois externe, mais elle peut être aussi interne. La perte de liberté externe c’est l’attribution de pouvoirs décisionnaires à des entités extra-nationales, non démocratiques, comme l’UE, l’OMC, la CEDH. Et l’OTAN, qui a embringué la France dans les aventures stupides, en définitive inutiles (sanctions contre la Russie), si ce n’est contre-productives (Syrie, Libye), quand elles n’ont pas endeuillé des familles françaises (plus de quatre-vingt-dix morts français en Afghanistan et des centaines de blessés).

Mais si la France est malade de sa soumission à des entités internationales (cf. notre précédente chronique sur Front Populaire), les Français le sont aussi du dépérissement de leur pays à cause de la perversion de leur république. Il en résulte une perte de confiance, une anomie, ou même une défiance de plus en plus vive à l’égard de l’ensemble du système politique, administratif, juridique, judiciaire, médiatique. Ce que la Caste méprisante ne manque pas de leur reprocher !

Les causes du dépérissement politique

On daube souvent la IVe république pour ses gouvernements fugaces : quelques mois de durée parfois. Mais pendant que les politiciens jouaient entre eux, les Français d’après guerre reconstruisaient leur pays qui devint très riche. Puis la France a subi aussi, pendant 59 ans (de 1958 à 2017), un autre régime des partis ; deux partis seulement : la droite parlementaire et l’union de la gauche (en 1981). La France est ainsi devenue un pays figé, toujours à cause des partis et du système électoral qui a installé durant 60 ans un duopole politique : le FN/RN piétine depuis...

Contenu disponible gratuitement

82 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi