opinionsgénération identitaire

Dissolution de Génération identitaire : un plan de com’ clés en main !

OPINION. Pour vouloir donner des gages à l’ensemble du spectre politique, « en même temps » oblige, le ministère de l’Intérieur a fourni à Génération identitaire un beau plan de com. L’initiative de dissolution repose largement sur du vent et l’association n’a jamais été aussi visible. Avec des adversaires comme ça…on n’a pas besoin d’alliés !

Dissolution de Génération identitaire : un plan de com’ clés en main !

L’observation des avatars du « en même temps » provoqués par des membres éminents du gouvernement a déclenché plusieurs de ces cacophonies dont le système Macron s’est fait une spécialité. La dénonciation de « l’islamo-gauchisme » dans l’université d’une part et la dissolution de Génération Identitaire d’autre part, histoire de donner des gages aux deux bords politiques du pays, auront nécessairement un coût politique. Comme on dit à l’île de la Réunion, la « manipulation gros-doigts » était quand même trop visible.

Quoiqu’on fasse dire aux sondages, on peut imaginer qu’à vouloir ratisser gauche et droite en même temps, Emmanuel Macron met en œuvre une stratégie perdant/perdant.

« Islamo-gauchisme, facho-sphère, patriarcat blanc etc. », mots valise et amis imaginaires

Pour donner des gages à la droite, la ministre a cru bon d’utiliser un concept relevant directement de la polémique politique, un slogan fourre-tout mélangeant les choux et les carottes. Habituellement, quand un événement suscite une certaine émotion dans l’opinion, pour peu qu’il mette en cause un des totems sacrés de la gauche bobo, on voit ses porte-paroles se précipiter derrière Libération pour se rassurer. Ne pas être d’accord avec elle, c’est être un fasciste, membre de la « fachosphère ». Le terme d’islamo-gauchisme a la même fonction de l’autre côté en ce qu’il permet d’amalgamer des courants et des phénomènes qui n’ont parfois pas grand-chose à voir mais permet une généralisation commode.

On ne reviendra pas en détail sur la polémique née de l’intervention de Frédérique Vidal qui a déjà donné lieu à des torrents de commentaires. En revanche, le lancement de la procédure juridique de dissolution de Génération Identitaire mérite un examen plus détaillé.

Dissolution de Génération Identitaire : comment mettre un groupuscule sur le pavois

Génération Identitaire est plus ou moins l’héritier post-moderne d’un courant de jeunes gens...

Contenu disponible gratuitement

83 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+