opinionsAngela Merkel

La retraite d’Angela Merkel : fin de la tromperie allemande ?

10/12/2021

OPINION. Après 16 ans au pouvoir, Angela Merkel a cédé la chancellerie allemande à Olaf Scholz. Elle laisse derrière elle un bilan loué par les médias, qui s’est pourtant fait sur le dos des Européens.

La retraite d’Angela Merkel : fin de la tromperie allemande ?


Après 16 ans de mandat, la chancelière allemande Angela Merkel, dont font éloge la plupart des médias, se retire. Et ce, tout en applaudissant son bilan qui serait marqué la montée en puissance allemande depuis la chute du mur de Berlin. À cet égard, la chancelière se distingue des autres chefs d’État récents comme François Hollande dont la fin n’a pas été pas bien appréciée.

Au-delà de l’Allemagne auto-embellie

D’abord, il est bien indéniable que sous le mandat de Merkel, l’économie allemande florissait avec les excédents commerciaux excellents. Et ce qui compte le plus est le fait que l’Allemagne se présentait de plus en plus comme leader européen et modèle exemplaire à suivre sur la scène internationale. Mais on a besoin de regarder en même temps l’autre façade de cette Allemagne dite « exemplaire », car pendant qu’elle s’enrichissait en profitant du système européen, ses pays voisins dont la France et l’Italie, souffraient des difficultés économiques sans fin. D’ailleurs, la décision allemande dite « humanitaire » de laisser entrer des millions de migrants en 2015 a divisé l’Europe, notamment les pays de l’Est comme la Pologne et la Hongrie, qui n’ont aucune raison historique, voire aucune capacité de les accueillir. Voilà pourquoi on pourrait dire que le grand succès de la chancelière s’est fait et se fait encore sur le dos des Européens.

Chronique de la duplicité allemande sous Merkel

La création de ce monde parallèle asymétrique de l’Europe est due bien essentiellement à la duplicité allemande que l’on ne réalise pas bien. Jusqu’à présent, l’Allemagne sous Merkel n’a jamais manqué d’affirmer agir pour la prospérité européenne. Cela a fait bien croire que l’essor allemand actuel est basé sur l’intérêt commun et correspond au bien-être de tous. Cependant depuis les 16 dernières années, l’Allemagne a mené de manière cohérente une...

Contenu disponible gratuitement

63 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+