opinionsPolitique

Le retour du politique… et de la démocratie parlementaire

22/06/2022

OPINION. Le peuple a exaucé les vœux du président qui lui demandait avant le second tour que « pas une voix ne manque à la République ». Sans majorité absolue, Emmanuel Macron va devoir redécouvrir les vertus du parlementarisme et du débat démocratique.

Le retour du politique… et de la démocratie parlementaire


Emmanuel Macron a été entendu ! Il avait demandé sur un tarmac d’aéroport avant d’aller faire campagne à Kiev qu’« aucune voix ne manque à la République ». Et aucune ne lui a manqué ! Peut-être que Macron voulait dire « qu’aucune voix ne manque à La République en marche ! », afin que les Français sachent exactement quoi faire. Alors, faute de précision, ils ont voté pour remettre, littéralement, la République en marche, fût-ce au prix de pousser « La République en marche » un peu sur la touche.

Macron fut réélu parce que la politique a horreur du vide. En s’arrangeant pour avoir Le Pen au second tour, avec l’aide des médias qui l’ont fait, il ne pouvait être battu. Mais il a cru que sa réélection ferait le reste : déjà en 2011, le « nobody » qu’il était glosait sur la présidentialisation du...

Contenu disponible gratuitement

89 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+