opinionsCésar

Lettre au Capitaine Marleau

OPINION. Notre abonné et contributeur régulier Jean-Paul Pelras revient sur la soirée des César à sa manière : une lettre ouverte à Corinne Masiero et, à travers elle, à un petit milieu privilégié et moralisateur.

Lettre au Capitaine Marleau

Madame,

Peu habitué à correspondre avec les représentants de la maréchaussée, y compris lorsqu’ils exercent leur fonction par procuration en tant qu’artistes de variété, veuillez d’emblée excuser mon émotion et, de facto, quelques fautes d’orthographes ou autres erreurs de conjugaison.

D’éventuelles lacunes que vous n’aurez, j’en suis certain, aucune difficulté à pardonner si l’on s’en réfère à cette phrase libellée sur votre peau lors de la cérémonie des Césarisés : « Rend nous l’art Jean ». Sachant qu’après « moultes » recherches et consultations, mais aussi, avouons-le, grâce au diagnostic de mon épouse, il s’avère que les verbes du 2ème et 3ème groupe prennent un « s » à la deuxième personne du singulier de l'impératif. Donc, vous auriez dû écrire « Rends nous l’art Jean » A moins bien entendu que, n’ayant pas les épaules assez larges, vous ayez choisi de sacrifier le « s » pour lui préférer, un peu plus bas, cet espace entre art et Jean.

Etrange jeu de mot adressé en direct à la télé et dans votre plus simple appareil à un Premier ministre qui, comme beaucoup d’entre nous, se demande peut-être encore qui de l’Art ou du cochon portait ici sa revendication.

Mais laissons de côté cette graphorrée qui aurait bon dos si « l’argent » justifiait vraiment le dit dépouillement. Gageons qu’en ce qui vous concerne et contrairement à beaucoup de Français, il n’est plus cette source de préoccupations qui affectent d’ordinaire ceux qui ne passent jamais à la télévision.

Je connais à ce titre un fort sympathique boulanger qui, comme vous, arbore chapka, obligé de se lever dès potron-minet pour gagner sa vie, sans toutefois avoir le droit de se dévêtir en public au cas où il n’y parviendrait pas. L’échelle des valeurs étant pour cette occurrence inversement proportionnelle à la...

Contenu disponible gratuitement

53 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+