opinionsManifs anti-passe sanitaire

Manifs anti-passe sanitaire : considérations sur une pancarte

OPINION. La pancarte accusée d’antisémitisme, brandie samedi dernier lors d’une manifestation contre le passe sanitaire, a provoqué une vague d’indignation au sein la classe politico-médiatique. Une aubaine pour le camp macroniste, qui ne s’est pas privé de jeter le discrédit sur l’ensemble du mouvement populaire.

Manifs anti-passe sanitaire : considérations sur une pancarte

L’affaire de la pancarte brandie par une manifestante lors des défilés du 7 août appelle quand même quelques observations sur la façon dont l’actualité s’en est emparée. Trois sujets se détachent et méritent que l’on se penche sur les enjeux politiques de cette utilisation de ce qui apparaissait dans un premier temps comme une imbécillité isolée, ce que manifestement elle n’est pas.

Le premier sujet est celui relatif à l’expression décomplexée du vieil antisémitisme éliminateur européen. Il y a ensuite l’instrumentalisation par le pouvoir et ceux qui le soutiennent d’un phénomène très minoritaire pour disqualifier le mouvement d’opposition politique que rencontre la stratégie anti-Covid d’Emmanuel Macron. Enfin, la question juridique n’est pas non plus absente, puisque l’on peut se poser la question de savoir si ces expressions par des pancartes dans les manifestations et par des interventions sur les réseaux relèvent effectivement de l’application de la loi pénale. En effet, si les arrière-pensées peuvent sauter aux yeux, le juge ne peut sanctionner que les infractions prévues par le Code pénal lorsqu’elles sont établies.

Vieil antisémitisme européen pas mort

L’antisémitisme est une chose historiquement très ancienne, qui a pris des formes variées dans l’histoire, mais qui finissait systématiquement de la même façon, c’est-à-dire en martyrisant les juifs, toujours transformés en bouc-émissaires en dernier ressort. Il n’est pas question ici de faire une histoire de l’antisémitisme, mais peut-être de pointer celui que l’auteur de cet article appelle européen et éliminateur, à son avis distinct de l’antisémitisme musulman devenu un problème assez massif dans notre pays.

La cristallisation de la forme « État-nation territorial » dans la deuxième moitié du XIXe siècle se faisait à peu près partout en Europe, en agglomérant des peuples parfois différents pour constituer des Nations, mais s’accompagnait d’une montée en puissance d’un antisémitisme, qui excluait les juifs du...

Contenu disponible gratuitement

81 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+