opinions

Un rêve de pureté qui tourne mal

27/02/2021

OPINION. Féminisme, écologie, antiracisme…ces combats pourtant pleinement légitimes sont de plus en plus assujettis à des dérives totalitaires. En prétendant faire triompher un « bien » absolu, en éradiquant le « mal », ces idéologies nient toute l’imperfection de l’âme humaine.

Un rêve de pureté qui tourne mal

Il est souhaitable de vouloir préserver la biodiversité. Je suis le premier à regretter les papillons de mon enfance, le chant des hirondelles dans le ciel d’été et même les petits asticots dans les cerises bien juteuses et sucrées. Il est souhaitable de libérer les femmes de leur assujettissement à l’ordre patriarcal. J'aime les femme fortes et intelligentes qui savent si bien analyser notre époque et ses travers. J’aime les jeunes filles israéliennes ou kurdes qui combattent pour leur peuple et sa survie, les iraniennes dévoilées au prix de leur emprisonnement. Il est souhaitable de combattre les inégalités et les injustices, comme l’ont fait nos ancêtres qui se sont libérés des jougs féodaux. Il est juste de combattre l'antisémitisme dont les juifs ont souffert dans les pogroms et les persécutions des inquisitions, le racisme dont tant d’êtres humains de toutes couleurs ont souffert dans les esclavages et les ségrégations.

Mais tout combat légitime peut se transformer en une idéologie qui charrie les frustrations, les complexes, les pathologies des êtres humains et masque leur haine, leur appétit de pouvoir, leur besoin de vengeance, engendrer des folies collectives capables d’entraîner parfois, comme l’histoire l’a démontré, des massacres de masse et des violences collectives.

Quel est le point commun entre ces idéologies haineuses qui détournent ces luttes pourtant légitimes que sont le féminisme, l’écologie, la lutte contre les inégalités sociales, l’antiracisme, le combat contre l’homophobie ? L’affirmation que l’être humain doit devenir un être sain, exempt de toutes turpitudes, qu’il faut nettoyer de toutes traces du Mal, libérer de la cupidité, du pouvoir, de l’impureté afin d’en faire un être propre et sans souillures. Cette tentation totalitaire qui revient, une fois de plus, sur le devant de la scène prétend rétablir le règne du Bien, et donc inévitablement se propose d’éliminer le Mal...

Contenu disponible gratuitement

41 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi