politiqueGenre

Le gouvernement veut mettre fin aux jouets « genrés »

06/12/2021

ARTICLE. Noël approche. Trois ministres (Élisabeth Moreno, Agnès Pannier-Runacher et Adrien Taquet) ont signé le 29 novembre 2021 l’édition 2021 de la charte « d’engagements volontaires pour une représentation mixte des jouets avec les acteurs du secteur ». Au programme : lutte contre les stéréotypes de genre… et pose des « bases d’un nouveau modèle de société ».

Le gouvernement veut mettre fin aux jouets « genrés »


« Pour la troisième année consécutive, la signature de cette charte corrobore la volonté du président de la République de faire de l’égalité femmes-hommes la grande cause du quinquennat ». Mais de quoi est-il donc question pour mériter tant d’enthousiasme ? De lutte contre les inégalités salariales ? Contre les violences domestiques ? Contre ce qu’il est convenu d’appeler « féminicide » ? Non. Il est en réalité question de la signature le 29 novembre 2021 par trois ministres (Élisabeth Moreno, Agnès Pannier-Runacher et Adrien Taquet) de la 3e édition de la « charte d’engagements volontaires pour une représentation mixte des jouets avec les acteurs du secteur ».

Pour Élisabeth Moreno, ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, « les inégalités entre les femmes et les hommes prennent racine dès l’enfance ». Elle est rejointe dans cette analyse par Adrien Taquet, secrétaire d’État en charge de l’Enfance et des familles qui explique que « nous avons tous — parents, professionnels, institutionnels — des moyens d’agir sur ce que nous leur [les enfants, ndlr] transmettons ». Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, considère qu’une attention toute particulière doit être portée sur les jouets scientifiques, ce qui permettra « de rendre les métiers scientifiques et techniques plus attractifs et plus désirables pour les filles comme pour les garçons ».

Adapter les jouets aux « compétences » des enfants

Les signataires (associations, fabricants, distributeurs…) s’engagent sur la durée « afin de bâtir les bases d’un nouveau modèle de société ». Deux axes sont privilégiés pour 2021 : la production ainsi que la représentions de jouets et métiers scientifiques. Les ministres considèrent qu’il faut intéresser non seulement les garçons, mais aussi les filles qui percevraient ces jouets « comme un levier...

Contenu disponible gratuitement

60 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+