politiqueEmmanuel Macron

Macron, Sarkozy et le hara-kiri de la droite

27/04/2022

OPINION. Sur la porte refermée du PC de campagne LR, on pourrait lire « Sarko m’a tuer ». La campagne de Valérie Pécresse s’est conclue dans un désastre qu’aucune fiction n’aurait pu imaginer. De mauvais augure pour les législatives, surtout si Emmanuel Macron obtient sa majorité.

Macron, Sarkozy et le hara-kiri de la droite


On lui laissait entrevoir le risque de son « hamonisation » en référence à la fuite de ses électeurs vers Macron d’un côté et Zemmour de l’autre. Mais pour Valérie Pécresse, en fin de compte, le score de Benoît Hamon de 2017 eût été une sorte de Graal, celui du remboursement de ses frais de campagne.

Celle qui a tout fait pour devenir calife mort la poussière durement. Le rappel des membres de son mouvement Libre ! — et de celui de Douglas le chien ! — pour obtenir l’investiture d’un parti qu’elle avait déserté l’aura finalement mise dans une situation difficile, qu’elle regrette sûrement. Et quelle leçon pour le parti LR ! En même temps qu’elle hypothéquait ses biens propres, elle hypothèque sérieusement l’avenir du parti. Et avec lui celui du pays, puisque la seule opposition encore structurée disparaît, entre sa partie phagocytée par Macron et l’autre diluée dans «...

Contenu disponible gratuitement

92 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi