politiqueIslam

Sarah El Haïry: laïcité forte contre laïcité faible

18/11/2020

ARTICLE. Choquée par les propos de certains jeunes sur la laïcité, lors d’un échange avec des adolescents à Poitiers, Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la jeunesse et de l’engagement a diligenté une inspection de la Fédération des centres sociaux. L’organisatrice de l’événement défend, quant à elle, la liberté d’expression des jeunes.

Sarah El Haïry: laïcité forte contre laïcité faible

Le 22 octobre, la secrétaire d’État chargée de la jeunesse et de l’engagement, Sarah El Haïry, rencontrait plus d’une centaine de jeunes de 15 à 20 ans à Poitiers. Le site internet La Vie a raconté cette expérience dans un article, allant jusqu’à la qualifier de “rendez-vous manqué”. Un récit qui ne donne pas le beau rôle à la secrétaire d'État et qui a fait le buzz quelques heures sur les réseaux sociaux. Un buzz alimenté par Sarah El Haïry elle-même, qui a décidé de diligenter une inspection de la Fédération des centres sociaux, organisatrice de l’événement.

La lettre de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche, transmise à la fédération explique vouloir "examiner les objectifs, les conditions d’organisation et d’encadrement de la dixième édition des rencontres du réseau jeunes qui s’est déroulée à Poitiers du 16 au 23 octobre ainsi que, plus largement, les conditions d’organisation et de fonctionnement de l'association”, explique Le Monde. La Vie n’a pas été le seul média à relayer cette journée. La Croix y a également consacré un article. Mais contrairement au papier polémique, il n’est pas question cette fois-ci de la secrétaire d’État. L’article se concentre essentiellement sur ces élèves qui plaident pour “ un retour du religieux à l’école. Sous toutes ses formes.” ou de Samuel Paty, qui : “savait qu’il allait froisser des croyants en montrant des caricatures. Donc ce qui lui est arrivé, il l’a en quelque sorte cherché, non ?”

Des propos relayés sous le regard d’adultes apparemment mal à l’aise sur le sujet, qui vont jusqu’à critiquer l’application de la laïcité : “Elle est censée vous permettre de pratiquer votre religion librement et vous protéger des discriminations, mais malheureusement elle est mal appliquée” explique l’un des animateurs de la journée. Une position qu’assume la Fédération...

Contenu disponible gratuitement

63 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi