politiqueMacronie

Un président français de l’Europe : fantasme et illusion

14/12/2021

OPINION. La semaine dernière, Emmanuel Macron a présenté les grands axes de la présidence française du Conseil de l’Union européenne (UE). Un discours bien solennel pour une fonction finalement plus dérisoire que l’image qu’en donne le chef de l’État.

Un président français de l’Europe : fantasme et illusion


Savons-nous qui a eu la responsabilité de chacun des deux semestres européens au cours de cette année 2021 ? Nous sommes bien peu à pouvoir donner à cette question la bonne réponse, qui est le Portugal, suivi de la Slovénie.

De cela, deux leçons peuvent être tirées. L’une est que cette présidence semestrielle, dont il faut préciser la nature, n’est pas d’une bien grande importance. L’autre est que le système européen étant peu connu (et plus mal encore cet aspect particulier), on peut aisément parer cette mission d’un habit bien trop grand pour elle. C’est ce qu’a fait le président Macron lors de sa conférence de presse célébrant ce qu’il aimerait présenter comme un sacre — le sien — de super-président de l’Europe.

Présidence de l’Europe ? Cette expression soufflée à des médias complaisants se réfère à une géographie plus incertaine que jamais depuis le Brexit. Présidence de l’Union européenne ? Ramenée aux 27 membres de cet ensemble, la formule demeure vide de sens ou marquée par un trop plein : présidence de la Commission, présidence du Conseil européen, présidence du Parlement européen, les fonctions de direction ne manquent pas (chacune des 7 institutions a son président). Et si celles-ci sont exercées par une personne, suite à un choix plus ou moins complexe, tel n’est pas le cas de celle dont s’honore le chef de l’État ; cela va d’ailleurs jusqu’au lapsus de début de discours, quand il mentionne la présidence « du Conseil européen », dont le chef de l’État français est seulement l’un des 29 membres et qui est dirigé par un président élu par ses membres représentant les 27 États (actuellement le Belge Charles Michel, qui a certainement apprécié la confusion).

Ce dont on parle en réalité, c’est de la présidence du Conseil de l’Union européenne...

Contenu disponible gratuitement

58 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi