EmeutesFPContenu payant

Émeutes : pour Jérôme Fourquet, l’idée d’un clivage entre un “nous” et un “eux” s’affermit

ARTICLE. Pour le politologue Jérôme Fourquet, les émeutes ont mis en exergue la communautarisation achevée de la France, avec un clivage de plus en plus marqué, dans les représentations collectives, entre la population d'origine immigrée et "les Français". 

/2023/07/Nahel-emeutes-manifestations


Prendre du recul et analyser les émeutes qui ont émaillé la France, c’est l'exercice qui a occupé le politologue Jérôme Fourquet dans Le Point. Selon lui, la propagation des violences dans des centaines de petites villes s’explique avant tout par « un phénomène qui s’est produit à bas bruit entre 2005 et aujourd’hui, à savoir la “banlieusardisation” progressive de ces territoires gravitant dans l’orbite éloignée des grandes métropoles ». Que ce soit dans l’Oise, le Loiret, la Seine-et-Marne ou encore le nord de l’Isère, la transformation du paysage a constitué un nouveau terreau pour les émeutiers. Pour le politologue,...