sociétéDémocratie

La crise de la liberté

20/02/2021

CRITIQUE. Cecil Numa est un jeune juriste diplômé de l’université de Montpellier. Passionné de philosophie politique, il interroge en profondeur notre crise politique et institutionnelle pour proposer des pistes de refondation. Et si la démocratie restait à inventer ? La crise de la liberté, aux éditions Perspectives Libres, est son premier essai.

La crise de la liberté

L’entreprise est ardue. L’auteur le note lui-même en introduction : « tout a été dit sur la liberté ». Horizon indépassable de tout projet, elle a été débattue, interrogée, niée, revendiquée, portée aux nues et salie à travers les siècles qui pourtant portent sa marque. La liberté est en effet le fondement de toute philosophie morale et de tout principe d'action volontaire. De même qu’un axiome est une proposition mathématique que l’on tient pour vraie sans l’avoir démontrée afin d’amorcer un raisonnement, la liberté doit être postulée avant toute chose pour rendre valable le questionnement éthique. Dans un monde entièrement déterminé, la question morale « que dois-je faire ? » n’a pas de sens, puisque le choix n’existe pas.

Il est du reste très intéressant de noter que la question philosophique de l’action est apparue dans un monde – la charnière entre la Grèce archaïque et la Grèce classique - en crise politique s’interrogeant sur l’action collective. La liberté, qui en est le postulat, doit être entendue elle-même d’un point de vue politique. Il n’y a rien de fortuit à ce que la philosophie politique soit apparue dans une structure sociale, la cité athénienne, donnant à certains de ses membres un certain degré de liberté.

De nouveau, notre monde politique est en crise et de nouveau, le sens des mots doit être réinterrogé. « Pendant le confinement, nous avons renoncé à notre liberté pour sauver des vies, alors qu’au cours des siècles nous avions plutôt sacrifié des vies pour sauver la liberté », note habilement Cécil Numa. Et le juriste d’ajouter : « Cette expérience aura eu la vertu d’inviter chacun à se poser à nouveau la question : de quoi sommes-nous libres ? » Quelle est notre véritable liberté politique ? Être un citoyen libre revient-il à...

Contenu disponible gratuitement

67 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+