sociétéPauvretéabonnés

L’allocation de rentrée scolaire ne sert-elle qu’à acheter des écrans plats ?

27/08/2021

ARTICLE. Périco Légasse, chroniqueur de RMC, a exigé de « l’éthique » de la part des bénéficiaires de l’allocation de rentrée scolaire dans l’émission Estelle Midi du 23 août sur RMC. Mais cette aide est-elle à ce point détournée ?

L’allocation de rentrée scolaire ne sert-elle qu’à acheter des écrans plats ?

C’est une vieille rengaine dont on s’étonne qu’elle puisse à ce point hanter chaque rentrée scolaire. Il faudrait réglementer — quand il n’est pas tout simplement suggéré de la supprimer — l’allocation de rentrée scolaire (ARS). Selon ses détracteurs, l’ARS serait utilisée par 3 millions de familles pour bien autre chose que la rentrée scolaire. À entendre ceux qui la critiquent, une horde d’écrans plats toute dernière génération débarquerait dans les foyers les moins riches de France, à chaque fin d’été, grâce à cette obole de la Caisse d’allocations familiales.

« Les parents » pas « foutus d’être responsables »

Le 23 août, c’est en filigrane ce qu’a voulu exprimer le chroniqueur gastronomique de l’émission Estelle Midi sur RMC, Périco Légasse. Interrogé sur l’ARS, il a expliqué qu’il fallait que cette aide soit « règlementée » afin que les parents comprennent qu’ils ne peuvent « pas disposer de cette somme à leurs souhaits ». Alors « là, ils comprendront (…) qu’ils sont tenus à une certaine éthique »et « cela engendrera une prise de conscience » parce que « dans certaines familles, on attend cette prime pour acheter tout, sauf des fournitures scolaires ». Une logique à laquelle a également souscrit l’autre chroniqueur, Daniel Riolo, qui a accusé « les parents de ne pas être foutus d’être responsables. »

C’est une croyance qui a la peau dure et qui repose sur bien peu d’éléments factuels. Mais qui fait réagir au-delà de ces propos de chroniqueurs. Dans une tribune publiée par Le Journal du Dimanche le 22 août 2021, la députée de la Nièvre Perrine Goulet, (MoDem) propose de transformer le versement bancaire de l’ARS par la CAF, en chèques sur le modèle des titres de restaurants. « Cette aide ne doit pas servir à autre chose qu’à...

Contenu réservé aux abonnés

60 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+