cultureCulture & Médiasabonnés

Fusion de TF1 et M6 : attention danger !

09/06/2021

ARTICLE. La fusion annoncée entre TF1, filiale du groupe Bouygues, et le groupe M6 a fait l’effet d’une petite bombe dans le monde médiatique. Hier, la présidente de l’Autorité de la concurrence a annoncé qu’elle rendra son avis à l’été 2022. Cette fusion pourrait mettre en danger le pluralisme et les petits producteurs indépendants.

Fusion de TF1 et M6 : attention danger !

TF1 et M6 seront fixés sur leur sort d’ici un an. C’est en tout cas le calendrier communiqué hier par Isabelle de Silva, la présidente de l’autorité de la concurrence, à propos du projet de fusion des deux groupes audiovisuels, annoncé le 18 mai dernier. L’Autorité devra se pencher sur les implications de cette fusion pour le marché de la publicité. À eux deux, les deux mastodontes représentent plus de 70% de la publicité audiovisuelle.

Imaginez Koh-Lanta, Pékin Express et Top Chef dans un même groupe audiovisuel. C’est ce que le projet de fusion pourrait réaliser. En effet, le groupe allemand Bertelsmann – conseillée par la banque JPMorgan – qui avait mis en vente 30% des titres du groupe M6, a choisi Bouygues pour le rachat, ce dernier devenant dès lors l'actionnaire de contrôle du nouvel ensemble. De fait, Bouygues rafle également le groupe RTL, un des poids lourds de la radio qui attire de très larges audiences.

Un nouveau géant du PAF

Les chiffres de ce rapprochement sont impressionnants : Bouygues dépensera 647 millions d’euros pour être à la tête du nouveau groupe. Selon Vincent Gisbert, délégué général du Syndicat des producteurs créateurs de programmes audiovisuels (SPECT), l’alliance représentera 3,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuels avec un Résultat Opérationnel Courant de 461 millions d’euros. Mieux – ou pire, c’est selon –, le nouvel ensemble captera 70% du marché publicitaire de la télévision, 42,7% des audiences (selon les chiffres d’avril 2021) et 15.500 heures de programmes annuels à travers 288 programmes différents.

De fait, selon Vincent Gisbert « le nouvel ensemble TF1-M6 constituerait de très loin le premier partenaire des producteurs indépendants de flux. La première interrogation qui vient légitimement est donc de savoir quelle place sera accordée aux programmes originaux et aux formats made in France. »...

Contenu réservé aux abonnés

65 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+