cultureCinéma

Louis de Funès à la Cinémathèque ou la reconnaissance du cinéma populaire

19/07/2020

La Cinémathèque française a rouvert ses portes mercredi. A l’honneur, le légendaire Louis de Funès. Un géant boudé voire méprisé par la critique en son temps, mais toujours aussi populaire au point de rassembler cinquante millions de Français (si l’on cumule tous les films diffusés) devant le petit écran durant la période de confinement.

Louis de Funès à la Cinémathèque ou la reconnaissance du cinéma populaire

La Cinémathèque française  a rouvert ses portes mercredi. C’est l’exposition Louis de Funès qui ouvre le bal. Prévue du 15 juillet 2020 au 31 mai 2021, elle rend hommage à l’un des plus grands acteurs comiques français, et une rétrospective de 35 de ses films est prévue.

Né en France de parents espagnols issus de la bourgeoisie, Louis de Funès de Galarza vit d’abord de petits boulots et surtout du piano, qu’il pratique dans les bars de Paris, avant de devenir le comédien que l’on sait, un comédien faisant désormais partie du patrimoine national.

Alain Kruger, journaliste et commissaire de l'exposition, explique dans un entretien accordé au quotidien « Le Figaro » : « il y avait un désir de remettre un coup de projecteur cinéphile sur cet acteur, c'est un petit geste provocateur car de Funès n'a pas été tellement reconnu par la famille des auteurs, c'était un perturbateur, plus anar que ses personnages, qui jouait l'ordre mais fabriquait du désordre ».

Certaines voix se sont élevées contre l’éloge fait au comédien par la cinémathèque. Entre autres exemples le magazine culturel « Transfuge » a ainsi publié un article de Jean-Christophe Ferrari : « Cette annonce suscite en moi malaise et inquiétude. ». Pour l’auteur, de Funès « n’a rien inventé » et cette exposition témoigne de la démagogie du milieu du cinéma qui, selon lui, succombe aux « populo »et à la « bien-pensance ».

Véritable ode au racisme de l’intelligence, que Pierre Bourdieu décrivait comme un « racisme de petit bourgeois », ces critiques ne sont au fond rien de plus qu’une forme d’élitisme mal placé… Il faut prendre de Funès pour ce qu’il est : un immense acteur comique, ayant réussi le tour de force de réunir des millions de Français toutes générations confondues...

Contenu disponible gratuitement

19 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi