economieMédecine

Nouvelle doléance : Revoir la politique du numerus clausus

04/08/2020

30 juin 1971: Le numerus clausus est mis en œuvre dans les facultés médecine. 50 ans plus tard, la France souffre d’un réel manque de médecins, et l’on constate de réels déserts médicaux dans certaines régions.

Nouvelle doléance : Revoir la politique du numerus clausus

« Quand va-t-on enfin rouvrir le robinet et former des effectifs qui puissent répondre aux besoins des concitoyens ? » demande @MR56. Depuis 1971 et la décision d’imposer le numerus closus dans les facultés de médecine, la France souffre chaque année un peu plus d’une pénurie de médecins, en particulier dans certaines zones devenues de véritables déserts médicaux. 

Il est donc temps non seulement de « conduire une stratégie de formation nationale dimensionnée aux besoins qui sont les nôtres » (@Thomas_Guerin), mais aussi de « réglementer l'implantation de nouveaux cabinets » (@chamfort). C’est selon @Bernard_Sumner « un des grands sujets des prochaines décennies », que nous vous proposons de débattre et d’arbitrer dans le « cahier de doléance ».

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+