economieargent

Présidentielle 2022 : le pouvoir d’achat, principale préoccupation des Français ?

29/11/2021

ARTICLE.  L’omniprésence médiatique d’Éric Zemmour aidant, la campagne électorale pour les présidentielles 2022 semble pour le moment placée sous le signe de l’insécurité et de l’immigration. Mais si le pouvoir d’achat ne figure pas en tête des sujets de prédilection des candidats, un récent sondage indique que ce sujet préoccupe tout particulièrement les Français…

Présidentielle 2022 : le pouvoir d’achat, principale préoccupation des Français ?


« C’est un sujet qui, malheureusement et étonnamment, est très peu abordé dans cette première phase de la campagne présidentielle : les salaires. On en parle peu, mais c’est pourtant l’un des sujets principaux des Français, et surtout des très nombreux Français qui, dès le 25 du mois, le 20, parfois le 10, sont en difficulté. », nous expliquait Georges Kuzmanovic la semaine dernière sur Front Populaire. Force est de constater que le candidat de République Souveraine à la présidentielle tapait juste. Le pouvoir d’achat reste un concept central qui, s’il est bien peu présent dans les débats de la course à la présidentielle, n’en demeure pas moins très important aux yeux des Français. C’est en tout cas l’une des principales conclusions du sondage Odoxa-FG2A pour Europe 1, en date du 29 novembre.

Si les Français restent sensibles aux problématiques d’immigration (25 %), la sécurité et la lutte contre le terrorisme (24 %) ou la santé (30 %), leur principal sujet d’inquiétude serait le pouvoir d’achat : 45 %. Un chiffre guère étonnant dans un pays qui comptait d’après les dernières données publiées par l’INSEE en 2019, 9,3 millions de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté monétaire. Soit près de 15 % de la population vivant avec moins de 1 063 euros par mois.

L’inflation la plus forte depuis 2008

Les Français interrogés considèrent à 94 % que les multiples confinements de ces deux dernières années ont provoqué une hausse des prix et de l’inflation. En tête des sujets de préoccupation, le prix de l’essence et de l’énergie (53 %) et le prix des produits de consommation courante (31 %). Force est de constater que sur ces points, les Français ont le sens des priorités bien en ordre. Dans son indicateur sur l’inflation d’octobre, l’Insee note une augmentation...

Contenu disponible gratuitement

39 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi