InternationalAngela Merkel abonnés

Angela Merkel ne regrette pas la dépendance allemande au gaz russe

16/10/2022

ARTICLE. Lors d’une conférence de presse ce jeudi au Portugal, Angela Merkel a assumé fermement son passé : elle ne regrette en aucun cas la politique de dépendance de l’Allemagne vis-à-vis du gaz russe

Angela Merkel ne regrette pas la dépendance allemande au gaz russe


« Non rien de rien, non je ne regrette rien », chantait jadis la grande Édith Piaf, le visage grave. Une phrase qu'aurait pu déclamer l’ancienne chancelière allemande Angela Merkel, puisque ce jeudi 13 octobre, lors d’une conférence de presse en marge du Prix Gulbenkian dont elle préside l’événement, l’ancienne femme forte de l’Allemagne a défendu sans frémir sa politique énergétique vis-à-vis de la Russie.

Jusqu’à peu, Berlin bénéficiait d'un partenariat privilégié avec Moscou, au grand dam des Américains qui appréciaient peu ces échanges commerciaux, et le manque à gagner pour leurs industriels gaziers. 55 % des importations de gaz en Allemagne provenaient du pays de Vladimir Poutine. Une dépendance totale et assumée par l’ancienne chancelière. « ​​Du point de vue de l’époque, il était très raisonnable d’obtenir du gaz, par pipeline de Russie, moins cher que le GNL d’autres pays, comme les États-Unis, l’Arabie saoudite et le Qatar ».

Angela Merkel note que « du point de vue de l’époque, c’était la bonne chose à faire ». D'autant que cette dépendance a été très fortement liée aux décisions politiques de ses mandats. Rappelons d'ailleurs qu'Angela Merkel a occupé la Chancellerie seize années durant, de 2005 à 2021. La consommation d’énergie primaire de gaz naturel a ainsi progressé de 8 % entre 2000 et 2019 et représentait 26,4 % de la consommation totale. C’est la seule énergie fossile à ne pas avoir diminué en vingt ans. À l’inverse, la part des énergies renouvelables (ENR) a progressé de +357 % et pesait pour 16,4 % du mix énergétique allemand en 2019.

Plus de gaz naturel pour lutter contre… le réchauffement climatique ?

Augmentation de la part du gaz, couplées à celle des ENR, sont les deux mamelles de la politique actuelle de production et consommation d’énergie en Allemagne....

Contenu réservé aux abonnés

49 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi