ImmigrationTunisieFPContenu payant

En Tunisie, l’immigration massive déstabilise le gouvernement et pousse la population à bout

ARTICLE. Début juillet, le meurtre d’un Tunisien par un clandestin subsaharien dans la deuxième ville du pays a provoqué plusieurs heurts entre migrants et locaux. En février dernier, le président tunisien avait accusé les migrants de « changer la composition démographique » du pays.

/2023/07/Tunisie-immigration


La tension est à son comble à Sfax. Dans cette ville portuaire située à l’est de la Tunisie, l’arrivée massive de migrants subsahariens provoque depuis quelques mois l’exaspération de la population. Le 3 juillet, la mort d’un Tunisien lors d’une échauffourée entre riverains et migrants a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Un député de Sfax, Tarek Mahdi, a rapidement publié sur les réseaux sociaux la vidéo du corps du défunt gisant dans une mare de sang. L’effet de sidération est immédiat : plusieurs jeunes appellent alors à venger la mort du jeune Tunisien. De multiples affrontements...

Vous aimerez aussi