InternationalImmigrationabonnés

Immigration : la France durcit le ton avec le Maghreb

28/09/2021

ARTICLE. Gabriel Attal a confirmé ce matin que la France allait réduire de 50% le nombre de visas octroyés aux ressortissants algériens et marocains, et de 33% ceux octroyés aux tunisiens. Une riposte au refus des pays du Maghreb de reprendre leurs ressortissants en situation irrégulière.

Immigration : la France durcit le ton avec le Maghreb


Ce que la France engage avec l’Algérie, le Maroc et la Tunisie a tout du bras de fer. En cause, le refus de ces trois pays de délivrer les laissez-passer nécessaires au retour de leurs nationaux résidant illégalement en France, mettant ainsi à mal la loi « Asile et immigration » de 2018, chère au gouvernement. L’objectif de « 100% des OQTF respectées (obligation de quitter le territoire français, ndlr) » était pourtant une promesse qu'Emmanuel Macron avait faite en 2019, à l'occasion d'un entretien donné au magazine Valeurs actuelles. Dans la pratique, le taux d’exécution des OQTF (tous pays confondus) était de seulement 20% en 2019, à en croire Libération… L’OQTF est prise par le préfet, notamment en cas de refus de délivrance de titre de séjour ou de séjour irrégulier en France, et “oblige“ à quitter la France par les propres moyens du concerné dans un délai de 30 jours, ou parfois sans délai.

Europe 1 avait obtenu ces informations, qui ont été confirmées par le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, invité de Sonia Mabrouk ce mardi. Il a qualifié cette décision de « drastique, inédite mais nécessaire ». Et de déplorer que l’attitude de ces pays « freine l’efficacité des reconduites effectives » à la frontière une fois les OQTF délivrées. « Il y a eu un dialogue, et ensuite menace ; aujourd’hui, on met cette menace à exécution » car « à un moment quand les choses ne bougent pas, nous faisons appliquer les règles ». Il espère que cette mesure permettra de « pousser les pays concernés à changer de politique, accepter de délivrer ces laissez-passer consulaires » et que « leur réaction soit davantage de coopération avec la France ». Fermeté de façade ou réelle prise de conscience de la Macronie ?...

Contenu réservé aux abonnés

48 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+