politiqueFPContenu payant

Les Français plutôt réticents à l’entrée de l’Ukraine dans l’UE

ARTICLE. L’unanimité médiatique sur l’intégration de l’Ukraine dans l’Union européenne ne semble pas être partagée par la population. Une majorité relative des Français est réticente à cet élargissement et une part non négligeable reste indécise.

Ukraine-union-europeenne-les-francais-divises
Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne (gauche) et Volodymyr Zelensky, président de l'Ukraine (droite), le 8 novembre 2023 à Kiev.Crédits illustration : © Efrem Lukatsky/AP/SIPA


Encore une fois, ce qui est vendu comme une évidence par l’eurocratie ne semble pas l’être pour la population française. C’est ce qui ressort d’un sondage de CSA pour CNews, Europe 1 et le JDD publié ce vendredi 23 février à propos de la possible adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne. D’après ce dernier, seulement 39% des Français sont ouvertement favorables à cette adhésion, tandis que 43% y sont réticents (18% sont indécis).

Cette division est autant générationnelle que politique. Ainsi, 56% des 18-24 ans sont opposés à l'adhésion de l’Ukraine à l’UE contre 37% des plus de 65 ans, catégorie qui est y est favorable à 46%, soit 7 points de plus que la moyenne nationale. Les disparités sont moins nettes en fonction des catégories socio-professionnelles : les inactifs sont simplement plus indécis que les CSP +, mais l’adhésion se situe entre 37 et 40% selon la catégorie.

Une tendance...

Vous aimerez aussi