idéesInternationalabonnésContenu payant

Pierre-Yves Rougeyron : « Kissinger admirait De Gaulle »

ENTRETIEN. Henry Kissinger est mort ce 29 novembre à 100 ans. Chef d'orchestre de la politique internationale américaine, maître de la realpolitik, artisan du pire au nom du meilleur… et grand admirateur du général de Gaulle. Pierre-Yves Rougeyron, président du Cercle Artistote, revient avec nous sur ce qu'il faut retenir de cette figure incontournable de la géopolitique.

/2023/11/pierre-yves-rougeyron-kissinger-de-gaulle


Front Populaire : Henry Kissinger est mort. Que retient un souverainiste français de l'oeuvre et des combats de ce conseiller diplomatique américain ?

Pierre-Yves Rougeyron : Je retiens trois choses principales : d’abord, son œuvre écrite et principalement son classique Diplomatie, paru en 1994 et qui est un ouvrage indispensable pour comprendre les relations internationales.

Ensuite, bien sûr, les coups tordus qu’il a fait pour le compte de la puissance américaine et particulièrement le coup d’État du Chili en septembre 1973. En ce sens, il fut parfois un adversaire de la France, mais un adversaire nécessaire, un ennemi intime, celui qui vous...

Vous aimerez aussi