opinionsabonnés

Corrida : de quoi se mêle Aymeric Caron ?

23/08/2022

OPINION. Le député de la Nupes Aymeric Caron a annoncé qu'il proposerait en septembre un projet de loi pour interdire la corrida en France. Une attaque militante démagogique envers la culture du Sud-Ouest, dénonce notre lecteur.

Corrida : de quoi se mêle Aymeric Caron ?


Aymeric Caron, néo-député et vigie morale autoproclamée de la société française, veut une loi pour interdire la corrida. Non, mais, de quoi je me mêle ? Au nom de quoi, ce « journaleux » médiocre, qui ne doit sa notoriété qu’aux aboiements militants auxquels il se livrait tous les samedis chez Laurent Ruquier dans l’émission On n’est pas couché sur France 2, et qui n’aime apparemment pas la corrida, voudrait-il nous imposer ses goûts et ses couleurs en légiférant sur le sujet ? Peut être pense-t-il que son statut récent de législateur lui commande la mission quasi mystique de guider le bon peuple sur les chemins menant à l’élévation de l’âme, à la boboïsation de la pensée et lui éviter ainsi d’emprunter les chemins de bas instinct et de violence sanguinaire réservés aux frustes et aux brutes, en un mot aux fascistes.

Dans cette conviction que la corrida serait un spectacle fasciste, parce que violent, notre ami Caron, tête de gondole de la gauche insoumise, a quelques métros de retard. Cela fait bien longtemps que de beaux esprits de gauche — très en cours à l’époque de la « Mitterandie » triomphante — tel que Jean Lacouture pour ne citer que lui, adorateurs de la corrida, ont réglé la question et sont venus rejoindre des écrivains autrement plus talentueux que notre ami susnommé, parmi lesquels Ernest Hemingway ou encore des artistes tels que Pablo Picasso ou Jean Cocteau, tous opposants au fascisme et au dictateur espagnol, qui affichaient depuis toujours leur goût pour ce spectacle et les valeurs qu’il véhicule. Et pour enfoncer le clou contre ce fantasme éculé d’un spectacle d’inspiration fasciste, comment le grand torero des années 1960 Manuel Benítez Pérez, dit « El Cordobés », aurait-il pu, si tel avait été le cas, se compromettre dans des spectacles...

Contenu réservé aux abonnés

80 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi