opinionsÉcole

(Dé)formation continue à l’Éducation nationale

02/11/2022

OPINION. Entre idéologie et inversion des rôles entre les parents et les professeurs, la formation du corps enseignant par le ministère est bien souvent éloignée des besoins réels du terrain.

(Dé)formation continue à l’Éducation nationale


Quand le diable se cache dans les détails et que les détails sont de plus en plus gros que nous ne pouvons plus faire semblant de ne pas les voir ! Ainsi, une récente animation pédagogique sur la résolution de problèmes est l’exemple type, un cas d’école si j’ose dire. Déjà les critiques sont nombreuses dans la société sur la propagande idéologique à l’Éducation nationale, mais là, la démarche est complètement inversée et totalement assumée : comme souvent depuis de nombreuses années, c’est l’éditeur qui finance le conférencier, auteur de leurs manuels scolaires, qui vient nous exposer sa réflexion pédagogique dans le double objectif que nous l’adoptions dans nos classes et que nous achetions ses livres. Deux remarques à ce propos s’imposent : la publicité est logiquement interdite dans le cadre de l’Éducation nationale, donc comment cautionner que tel éditeur ait la vedette en comparaison avec les autres. Deuxièmement cela devrait être le contraire, c’est-à-dire les éditeurs qui seraient invités à suivre les animations faites par les conseillers pédagogiques de l’Éducation nationale, dans le respect des programmes, des démarches et des enjeux pédagogiques, pour ensuite rédiger leurs manuels en fonction. Et ainsi, faire en sorte que l’offre pédagogique réponde à la demande et non l’inverse !

Une séquence incroyable s’ouvre avec la critique très clairement exprimée, notamment en référence à la schématisation en barre, de la méthode de Singapour… Il est vrai que nous faisons la preuve de notre supériorité dans les démarches d’apprentissage et la didactique des mathématiques dans tous les classements internationaux, où nos élèves brillent tant que nous pouvons dire que les méthodes des pays qui trustent systématiquement les premières places sont mauvaises comparées aux nôtres !

Ensuite est abordé le difficile choix des opérations pour les élèves dans la résolution des problèmes que les enseignants leur...

Contenu disponible gratuitement

74 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi