opinionsLa France insoumise

De la pantalonnade à la mélenchonnade

02/12/2022

OPINION. Préférant la défense d’une « dictature d’un nouveau prolétariat » à la défense du peuple français, Jean-Luc Mélenchon a trahi son héritage politique, estime notre lecteur.

De la pantalonnade à la mélenchonnade


« Gauche et gauchisme » ont-ils encore un sens aujourd’hui, lorsqu’ils cautionnent la politique de droite la plus libérale, celle du renard dans le poulailler ? Quand la LFI cautionne pour des raisons purement cyniques, électoralistes, voire idéalistes, tout comme le Medef pour des raisons capitalistes et mercantiles, une immigration de masse en France et en Europe qui va inévitablement tirer la France vers le bas en cassant les prix pour faire baisser les salaires, et donc aussi faire monter un peu plus la précarité, le travail au noir et son esclavagisme, l’insécurité, l’extrême droite revancharde, xénophobe et raciste, et paupériser un peu plus les classes moyennes et populaires ? Quel peut être le calcul de Mélenchon pour une telle trahison ? Après l’allégeance à l’islamisme, voici venu le temps de l’allégeance au patronat ? Veut-il encore naïvement vouloir former un nouveau « peuple révolutionnaire », exaspéré par le délitement général, formation qu’il aura orchestrée avec ses « ennemis néolibéraux » ?

Il se trompe lourdement : les Gilets jaunes d’hier et bientôt de demain ne veulent pas de son idéalisme d’opérette, de même que les paysans français ne voulaient pas de Robespierre en 1789. Ils voulaient et ils veulent juste encore aujourd’hui pouvoir se nourrir, se chauffer, participer réellement à la vie démocratique du pays. En trois mots : retrouver une dignité. Ne comprend-il pas qu’il va contribuer à diviser les peuples un peu plus et généraliser la guerre civile et la partition du territoire ?

Gauche et gauchisme complice du wokisme étasunien, de l’islamisme européen, du grand patronat macronien. Comment peut-on encore voter pour cette nouvelle « triple alliance », puisque son but est d’isoler un peu plus la France en proie aux vieux fantasmes révolutionnaires marxistes internationalistes et universalistes ? Si le seul « véritable ennemi, c’est...

Contenu disponible gratuitement

37 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi