opinionsPolitique

Diriger la France doit-il rimer avec bienveillance ?

03/11/2021

OPINION. Crise des Gilets jaunes, écologie punitive, etc. Si la bienveillance passe pour certains pour une marque de faiblesse, pour notre abonné, c’est justement ce qui manque à la politique pour fédérer les Français.

Diriger la France doit-il rimer avec bienveillance ?

Dans le monde des entreprises, et même de l’administration, la bienveillance est une valeur qui revient au premier plan. Crise du Covid-19, confinement et télétravail : tous ces ingrédients ont mis à jour un stress collectif trop longtemps ignoré, voire soigneusement dissimulé, tant et si bien que les théoriciens des organisations et autres penseurs du management moderne commencent à affirmer — mieux vaut tard que jamais — qu'il n'y a rien de tel qu’un leader bienveillant pour susciter l’adhésion de ses équipes, de ses salariés ou de ses agents !

Nous sommes bien loin de l’époque du taylorisme où les ouvriers en étaient réduits à effectuer des tâches répétitives et sans intérêt sous le contrôle, pour le coup pas forcément bienveillant, de contremaîtres sans âme, payés pour faire tenir des cadences et dissuader les récalcitrants. Pourtant, nos organisations modernes, tout du moins certaines, n’ont pas su préserver leur collectif et les risques psychosociaux — dont le stress en est une manifestation — ont éclaté au grand jour.

En cette période préélectorale, je ne résiste pas à la tentation de dresser un parallèle avec la gouvernance de notre cher pays et ses résultats sur l’état des troupes, en faisant simplement appel à l’observation, au bon sens et à l’intuition (qualité parfois utile).

Pourquoi me direz-vous ? Lecteur avisé que vous êtes, vous pourriez tout à fait m’objecter qu’on ne conduit pas une Nation comme on pilote une entreprise ou une administration. Oui, certes. Je vous répondrais que nous élisons (ou pas) des hommes et des femmes politiques, qui portent en eux des valeurs, et qui doivent les faire vivre pour réaliser leur rêve national (pour autant qu’ils en aient un, je vous l’accorde…).

Ainsi, esquisser une analyse de la vie politique sous l’angle de la bienveillance dont font preuve nos dirigeants...

Contenu disponible gratuitement

79 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi