opinionsEcologie

Énergies : et si on comptait et comparait ?

OPINION. Question centrale des enjeux environnementaux, l’énergie est un sujet complexe qui nécessite de se plonger dans les chiffres. Notre lecteur tente ici de décrypter les enjeux et d’explorer quelques pistes d’une solution… s’il en existe une.

Énergies : et si on comptait et comparait ?

Dans la vie professionnelle des choix sont à faire. Ils s’appuient sur des comparaisons souvent chiffrées. Même si la foi nous rassure, une comparaison chiffrée basée sur la raison, permet une meilleure analyse.

La foi doit-elle s’appuyer sur la raison ? C’était l’objet du discours de Ratisbonne de l’ancien pape Benoît XVI. Pour une fois qu’un homme de foi demandait que l’on s’appuie sur la raison, il eut contre lui pas mal d’organisations rationalistes de France ! Je vais malgré tout, concernant l’énergie en France, appuyer ma foi sur la raison avec une analyse très globale et souvent chiffrée.

Où en est-on ?

En reprenant les données des sites d’EDF et du ministère de la transition écologique, concernant des années de 2017 à 2020, on obtient le tableau suivant sur la distribution de l’origine des énergies utilisées en France.



Premier constat : la consommation d’hydrocarbure fossile en direct a une part de 61% dans la consommation totale d’énergie (en gros, les 2/3). L’électricité, produite surtout par EDF n’est finalement que de presque un tiers de l’énergie totale consommée en France. Cette énergie électrique est entièrement décarbonée (hors 4%) grâce au nucléaire et dans une moindre part à l’hydraulique, et n’est que la moitié de l’énergie fournie par les hydrocarbures entièrement « carbonés ».

Donc si l’on veut diminuer l’impact des hydrocarbures qui produisent à eux seuls la totalité du gaz carbonique (CO2), il ne faut pas s’attaquer d’abord à l’électricité à 80% décarbonée, mais à la consommation de ces 61% d’hydrocarbures fossiles.


Le problème

Si l’on veut décarboner, notre énergie il faut remplacer la consommation d’hydrocarbures fossiles par autre chose. Quel est le scénario proposé ? En 2025, dans le schéma suivant, selon la proposition de Nicolas Hulot et de divers partis, on diminue de 50% la part du nucléaire...

Contenu disponible gratuitement

84 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+