opinionsEmmanuel Macron

La France, France Télécom

11/01/2022

OPINION. Derrière le verni de modernité et de bienveillance, la start-up nation vendue par Emmanuel Macron cache une culture française d’entreprise malsaine et destructrice pour les salariés.

La France, France Télécom


Si ce n’est ni un scoop, ni une découverte, mais un bien triste constat, depuis 5 ans, la start-up France de Macron est managée par « délégation de responsabilité », aurait écrit Reinhard Höhn . Car, non, la France n’est pas gouvernée comme une nation dotée d’une population riche de son histoire et forte de sa diversité.

Faut-il rappeler que Macron est de cette génération de managers à la « France Télécom », devenue Orange ; un adepte bien discipliné de ces méthodes managériales délétères étendues à l’hôpital, à la SNCF, à La Poste, ou à EDF… Faut-il rappeler que l’ex-ministre du Travail Muriel Pénicaud fut administratrice d’Orange, que l’actuelle ministre du Travail est responsable de la réforme de la SNCF et que Pierre Ramain, Directeur général du Travail, cautionne les managers d’EDF qui demandent aux salariés de ne pas déclarer leur accident de travail.

L’idée essentielle d’un tel management est que le citoyen, comme le salarié, n’ait de choix que de se conformer au « règlement intérieur » ou de s’autodétruire ; que les récalcitrants sortent « par la porte ou par la fenêtre », aurait dit Didier Lombard. Car lorsque l’insupportable, l’intolérable, devient insoutenable, vous ne vous en prenez plus à ceux qui vous maltraitent ou qui vous harcèlent en permanence, mais vous retournez la violence vers vous-même pour que la souffrance s’arrête « quoi qu’il vous en coûte ».

Si les dirigeants de France Télécom ont pu harceler de façon institutionnelle sans jamais être inquiétés ne serait-ce qu’une seconde, pourquoi n’en serait-il pas de même d’une population entière, d’autant que l’immunité présidentielle vous protège. C’est ce que la Macronie met en œuvre depuis 5 ans avec encore plus d’application et de discipline que ces prédécesseurs comme l’exigent les actionnaires.

Après avoir détruit France Télécom, l’hôpital, l’éducation...

Contenu disponible gratuitement

71 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi