opinionsSouveraineté

Le souverainisme face à l’insécurité du monde

14/07/2020

Le monde contemporain est incertain. Les menaces sont réelles. L’ouverture des frontières, longtemps présentée comme un progrès, a bousculé les équilibres anciens et produit de multiples souffrances individuelles et sociales. La France a plus que jamais besoin de sécurité.

Le souverainisme face à l’insécurité du monde

Le monde contemporain est incertain. Les défis sont nombreux. Les menaces sont réelles. Les tendances à l’accumulation et à la concentration (de populations, de richesses, de pouvoirs) sont de plus en plus manifestes. L’ouverture des frontières, longtemps présentée comme un progrès, a bousculé les équilibres anciens et produit de multiples souffrances individuelles et sociales. La France a plus que jamais besoin de sécurité.

Faute d’un juge de paix global, fixant des règles du jeu partagées, le monde bascule peu à peu dans la sauvagerie. Tant que le champ restera ouvert aux pulsions les plus mortifères de l’humanité, aucun projet collectif ne tiendra durablement. Les multinationales continueront à espionner, piller ou racheter à bon compte les petites entreprises innovantes. Les grandes puissances continueront d’exploiter les richesses des pays pauvres ou désarmés. Les médias dominants continueront à ignorer ou à calomnier les opinions dissidentes.

L’esprit de compréhension, de coopération et de partage recule. Les insécurités (sociales, économiques, politiques, militaires) triomphent. Dans le crépuscule qui s’annonce, les voix raisonnables peinent à se faire entendre au milieu du concert d’émotions inquiètes. Le monde, et donc la France, a besoin de sécurité. Et notamment de solutions concrètes, non de promesses abstraites.

Les discours à la mode, qu’ils soient libre-échangistes ou altermondialistes, ont ceci de commun qu’ils promettent un monde meilleur (plus prospère ou plus solidaire) sans pouvoir le démontrer dans les faits. A l’inverse, des politiques pragmatiques et souverainistes, déjà mises en œuvre dans plusieurs pays, démontrent chaque jour leur pertinence par leurs résultats économiques, comme en Suisse, en Norvège, en Islande ou au Royaume-Uni, pour ne citer que des exemples européens.

On peut donc se demander raisonnablement si le souverainisme n’est pas à même de répondre au besoin de sécurité de notre temps.

Parce qu’il dénonce la concurrence déloyale d’entreprises sans foi ni loi...

Contenu disponible gratuitement

63 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi